header2015

Une joie profonde...

 «Comme le dit Spinoza dans son Ethique, il y a dans l’essence même de la vie et de l’être une joie profonde. La joie est là et il nous faut apprendre à la voir, à l’accueillir, à la laisser émerger. (...). C’est parce qu’aura goûté à cette joie, ne serait-ce que de manière fugace, que l’on s’engagera véritablement dans la quête du vrai, du bien, du beau. Et c’est parce qu’on y goûtera de plus en plus, que cette quête de sagesse ne cessera de grandir. De la même manière que c’est parce qu’on a goûté à l’amour que l’on apprendra à aimer, c’est parce qu’on a goûté à la béatitude que l’on souhaitera progresser dans la vertu. C’est la joie qui mène au renoncement et non l’inverse». p170, Frédéric Lenoir, Petit traité de vie intérieure, Plon (Pocket), 2010

 

  • Loterieromande
  • Mmm
  • Rencontrescransmontana
  • Sponsor Rouvinez